Les buttes

Les techniques de cultures sur buttes (et elles sont nombreuses) ne sont pas une fin en soi et encore moins l’unique façon culturale de la permaculture. La forêt, pourtant le modèle le plus productif, ne fait pas de buttes. Néanmoins, comme nous n’habitons pas en forêt, les buttes restent une méthode efficace de constituer un sol vivant, riche, plus aisé à travailler, qui permet une densification étagée des cultures…c’est en tous cas notre but.

Nous avons également fait ce choix pour les cultures en zone 1 (cf. Design) pour l’ergonomie.

C’est l’ancien carrelage de notre maison que nous avions conservé qui fait office de soubassement. Nous avions subodorés, que les carreaux de céramique serait un bon matériaux pour réchauffer la terre au printemps, lorsqu’ils sont peu recouverts de végétation…

La partie supérieure est en planches, portant la hauteur en rive à 50 cm. C’est le lieu des cultures que nous visitons le plus…ainsi nous travaillons quasi à hauteur d’homme.

Le fond de la butte a été rempli par des branches et tronc déjà en décomposition bien avancée d’un saule pleureur qu’un gros coup de vent avait liquidé…Là encore l’idée était que ce matériaux spongieux serait un très bon réservoir d’eau pendant les périodes sèches.

Bien tassé en fond de butte et recouvert de déchets organiques pour remplir les vides entre les branches, puis recouvert de la terre d’origine et enfin d’une épaisse couche de mulch 10 à 15 cm.

Les 2 saisons estivales passée nous ont rassuré sur nos choix.

Le Net foisonne de trucs et astuces pour construire des buttes, trouvez celle la mieux adaptée à vos rêves et ressources. Nous nous sommes beaucoup inspiré de l’ouvrage de Walzner : Manuel de la culture sur butte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conférence permaculture Reventin-Vaugris

Articles récents

Recherche par mots clefs

Catégories